Foire aux questions

1. C’est quoi Orbival ?

Orbival est l’association des villes du Val-de-Marne, acteurs locaux et quelques adhérents de Seine-Saint-Denis pour la mise en place d’un projet de métro de banlieue à banlieue, traversant le Val-de-marne et formant une rocade autour de Paris. Ce projet est actuellement concret, financé à hauteur de 5,3 milliards d’euros, a été intégré au Grand Paris Express en tant que tronçon Sud de la Ligne 15. Le projet, déclaré d’utilité publique, a vu ses premiers travaux démarrer au deuxième semestre 2014. La mise en service d'Orbival (ligne 15 sud) est prévue à horizon 2022. Aucune information complémentaire définitive concernant les horaires de passage ou le prix des tickets.

2. Quel est le tracé d’Orbival ? Quelles sont les villes desservies par Orbival ?

Pour connaitre les gares desservies, consultez ici la carte du tracé

Le futur métro Orbival traverse 13 villes du Val-de-Marne : Arcueil, Cachan, Villejuif, Vitry-sur-Seine, Alfortville, Maisons-Alfort, Créteil, Saint-Maur-des-Fossés, Joinville-le-Pont, Champigny-sur-Marne, Nogent-sur-Marne, Le Perreux-sur-Marne, Fontenay-sous-Bois.

3. A quoi sert mon soutien ?

Soutenir Orbival signifie que vous êtes favorable, en tant que citoyen, au projet d’élargissement des transports en commun en rocade. Le réseau actuel, construit en étoile autour de Paris, ne permet pas d’aller de banlieue à banlieue sans repasser par la capitale. Votre soutien sera utilisé par l’association pour :

  • Avoir plus de poids dans les débats en faveur du projet.
  • Votre avis sera également sollicité sur différents sujets : les enquêtes publiques par exemple.
  • En tant que soutien et si vous avez renseigné votre adresse à cet effet, vous recevrez notre journal d’informations de 1 à 3 fois /an.
  • Vous pouvez également vous abonner à notre newsletter.

4. Comment soutenir le projet Orbival ?

Pour apporter votre soutien au projet Orbival, ou au projet en cours, plusieurs solutions :

  • Remplir le formulaire de soutien en ligne
  • En remplissant la carte de soutien disponible sur le stand Orbival lors de nos campagnes.

5. Comment vais-je être sollicité ?

Le plus souvent par newsletter si vous avez renseigné pour mail pour être un soutien actif. Sinon via notre site internet et les réseaux sociaux, sans oublier le journal « Orbival Correspondances » si vous avez renseigné votre adresse.

6. Je n’habite pas une ville concernée par le tracé, puis-je quand même adhérer au bulletin de soutien?

Absolument. Vous signez pour une conviction, celle que le métro apportera des progrès au transport francilien. Et ceci même si vous n'êtes pas un usager des transports ou un résident francilien.

7. Quel sera le coût final d’Orbival ?

Le coût du tronçon Pont de Sèvres/Noisy-Champs de la ligne 15 sud s’élève à 5,295 milliards d’euros.

8. Ma crainte porte sur les éventuelles nuisances sonores et vibratoires...

Le tracé du métro peut en effet passer sous certaines propriétés privées. Le métro parisien passe à moins de 10 mètres de la surface du sol sur quelques parties de tronçons. C’est pour ça que ses vibrations se ressentent jusqu’au premier étage des immeubles. Ici moins de risque, la ligne 15 sera en moyenne à - 30 mètres sous le sol, creusée par des tunneliers.

9. Foncier : comment les propriétaires vont-ils être informés en ce qui concerne l’achat des tréfonds pour construire la ligne de métro?

Les propriétaires des parcelles de surface sont contactés avant les réunions publiques.

Les propriétaires des parcelles en sous-sol ne seront pas contactés avant les réunions publiques.

Nous vous invitons à contacter un représentant du « prestataire foncier » de la Société du Grand Paris pour plus d’informations. Vous pouvez lui poser vos questions.

10. Comment la Société du Grand Paris prévoit-elle de gérer l'évacuation des déblais de chantiers?

Soucieuse d'anticiper, la Société du Grand Paris a procédé, en 2011, au recensement de l'ensemble des sites qui, en Ile-de-France mais aussi en dehors, disposent des capacités suffisantes sur les 10 ans à venir minimum, pour accueillir et traiter ces déblais. Son objectif est de minimiser les nuisances pour les riverains et les incidences potentielles sur l'environnement. Pour cela, le schéma directeur prévoit de privilégier les modes de transports alternatifs (fluvial et ferrés) ainsi que la mise en lien avec les services des communes concernées pour ne pas géner la circulation au coeur des villes. Il n'y aura pas un seul chantier, mais bien plusieurs traités en parallèle. Enfin, les déblais non nocifs seront recyclés pour servir de remblais sur d'autres chantiers ou pour combler les carrières. Les terres polluées seront traitées dans des centres spécialisés.

11. Les enquêtes publiques : qu’est-ce que c’est ?

L’enquête publique est une des étapes administratives obligatoires pour qu’un projet soit déclaré d’utilité publique. C’est la phase la plus cruciale pour l’association Orbival, car elle nous permet, à travers les avis et témoignages des personnes, de montrer la nécessité du projet pour le grand public et de prouver son importance. Il va de soi que plus les avis favorables sont nombreux, plus le projet a des chances d’être déclaré d’utilité publique. Des réserves peuvent accompagner un avis favorable. Une fois la phase d’enquête terminé, (cette dernière durant en général 6-8 semaines), la commission d’enquête va étudier le dossier et remettre un compte-rendu. Ce dernier permettra, ou non, l’obtention de la Déclaration d’Utilité Publique, qui est un atout majeur pour éviter les retards de calendrier et accélérer certaines démarches, comme les achats fonciers.