Actualités
orbival sur toute la ligne

Les projets de transports collectifs ne peuvent être ni reportés, ni remis en cause !

Pour faire face aux menaces qui planent sur l’avenir des projets de transports collectifs, l’association Orbival s'est réunie lors d'un Conseil d’administration extraordinaire le 9 novembre dernier. L'objectif de l'association étant de rester en alerte sur l’avancée des travaux du Grand Paris Express et de préparer, éventuellement, une mobilisation si l’Etat venait à remettre en cause ses engagements.

Au travers de ce Conseil d'administration, Orbival s’inquiète donc et prévient : les projets de transports collectifs ne peuvent être ni reportés, ni remis en cause. Une crainte partagée par les membres de l'association qui sont intervenus et contribués au débat. Tous ont témoigné de la nécessité de réaliser ces projets tels qu’ils étaient prévus et selon le calendrier initial.
Tout d'abord, les lignes 14 Sud, 15 Sud et 15 Est. Puis, sur la réalisation concrète des projets inscrits dans le contrat de plan Etat-Région 2015-2020 (tramway T9, téléphérique Téléval, réseau de bus en site propre Altival ou encore la ligne 5 du T Zen), autant de maillons nécessaires au désenclavement de l’Est parisien. Sans oublier la modernisation de l’existant, c'est-à-dire, des RER et des lignes Transilien.

A l'issue de cette séance, une motion a été votée renforcée par les contributions des représentants du monde économique, de la société civile, de l’enseignement supérieur ou des élus locaux présents ce jour-là.

Lire la motion votée à l'unanimité
Lire les interventions des membres de l'association