Actualités
orbival sur toute la ligne

Orbival vous invite à ses premiers entretiens

Organisée chaque année, cette manifestation, en partenariat avec une ville adhérente à l’association, sera l’occasion d’échanger ensemble sur des thématiques en lien avec l’arrivée du métro en Val-de-Marne. Pour débuter le cycle, direction Vitry-sur-Seine les 8 et 9 décembre !

À Vitry, ce sont 2 gares de la ligne 15 sud du Grand Paris Express qui seront mises en service dès 2022. Demain, avec ces deux gares : quelle complémentarité ? Quelle cohérence à travers les différentes fonctions urbaines de la ville ?

Vendredi 8 décembre de 16h à 20h
TABLES RONDES
Au musée du Mac Val
Av. de la libération à Vitry-sur-Seine

Venez échanger avec nous sur l’arrivée du métro en Val-de-Marne lors de tables rondes en présence d’experts, de chercheurs, d’élus.

Cette année, les entretiens ont retenu la thématique suivante « De la planche à dessin à la réalité concrète » : Anticipations, représentations, appropriation, processus de mise en œuvre et de « visibilisation » du futur métro, le Grand Paris Express. À travers des exemples et des questions tirés de ce projet dans sa phase de construction, l’objectif de cette première rencontre est d’explorer les processus à l’œuvre dans le déroulement d’un grand projet, au fur et à mesure des réalisations qui le rendent de jour en jour plus concret.

Introduction par Christian FAVIER, Président de l’association Orbival et Jean-Claude KENNEDY, Maire de Vitry-sur-Seine
Animation par Tristan GAILLOT

Table ronde 1 : Construire et partager un récit collectif

Un projet de l’importance du Grand Paris Express nécessite un minimum d’appropriation par les différents acteurs du territoire. S’il est acté au plus haut niveau en ce qui concerne sa configuration générale, les gares seront autant de « points de contact » avec le territoire local, ses activités et ses habitants. Il importe donc que les acteurs locaux s’approprient le projet locaux : élus, tissu économique, acteurs du développement urbain. L’objectif est que les habitants doivent « visualiser » le projet, de participer à sa valorisation, d’imaginer ce que pourrait être leur vie d’après, et éventuellement « s’accommoder » des dérangements occasionnés par les chantiers. La reconfiguration des tissus urbains et des voiries à proximité des futures stations est également en débat : elle dépasse le cadre du projet de métro tout en permettant la diffusion des effets et l’irrigation des territoires.

Deux contributeurs apporteront un point de vue inspiré de leur expérience d’autres projets, tant en Ile-de-France que dans d’autres métropoles.

Contributeurs

  • Jean-Marc OFFNER, Ingénieur, urbaniste, politiste
  • Jean-Dominique SECONDI, Consultant sénior Arter

Témoins

  • Marc LE TOURNEUR, Ingénieur
  • Yo KAMINAGAI, Délégué à la conception RATP
  • Yasmine BOUDJENAH, 1ère Adjointe au Maire de Bagneux

Table ronde 2 : Prévoir et anticiper l’impact d’une nouvelle infrastructure majeure de transports en commun.

Le Grand Paris Express revient à multiplier par une fois et demi le réseau de transport existant s’il est réalisé dans son intégralité, avec des délais de réalisation inédits. A ce jour, on imagine déjà les effets positifs du Grand Paris Express sur le développement des territoires desservis. Celui-ci n’étant pas uniforme, une certaine concurrence pourrait exister entre territoires vus comme équivalents après établissement d’une desserte. Il importe donc pour les territoires desservis d’anticiper l’arrivée du métro, de voir dans quelle mesure ils devront se reconfigurer, de susciter des opérations d’accompagnement, etc. Au-delà des gestionnaires de territoires, des acteurs privés peuvent également anticiper en se positionnant sur des opérations d’aménagement, ou en prévoyant des délocalisations à partir de lieux moins bien desservis ou saturés. Il importe donc de détecter les signaux plus ou moins forts susceptibles d’avoir un impact sur le développement local tout en mobilisant le foncier et en recensant ce qui peut muter à court et à moyen terme.

Deux contributeurs, tous les deux chercheurs, apporteront pour le premier un regard rétrospectif à partir de l’exemple du RER, et pour le second une vision méthodologique prospective à partir de travaux menés en partenariat avec la Société du Grand Paris.

Contributeurs

  • Arnaud PASSALACQUA, Maître de conférence en histoire contemporaine – Paris Diderot
  • Daniel BEHAR, Professeur à l’Ecole d’urbanisme de Paris

Témoins

  • Philippe VENTEJOL, Ancien directeur des études générales, du développement et des territoires RATP
  • Christian GARCIA, Directeur des relations institutionnelles SGP
  • intervenant à confirmer

Synthèse des 2 tables rondes

  • Pierre ZEMBRI, Responsable du laboratoire Ville Mobilité Transport, Université Paris Est Marne-la-Vallée

Conclusion par Jacques JP MARTIN, Secrétaire général de l’association Orbival

S’inscrire ici

Samedi 9 décembre de 9h30 à 12h30
BALADES URBAINES
des gares de Vitry centre et des Ardoines

Découvrez lors de balades urbaines, les chantiers des gares de Vitry centre et des Ardoines de la future ligne 15 sud.

Ces visites commentées par la Société du Grand Paris et la ville de Vitry-sur-Seine seront ponctuées d’explications sur les grands chantiers du nouveau métro du Grand Paris Express, du T9 mais également d’interventions sur les projets de la municipalité en matière d’aménagement urbain.

S’inscrire ici