Actualités
orbival sur toute la ligne

L'ENSEMBLE DU DÉPARTEMENT MOBILISÉ POUR LA ligne 15 !

OUI au maintien intégral de la ligne 15 du Grand Paris Express et NON à la remise en cause de l’interopérabilité à Champigny

Ce jeudi 22 novembre s’est tenu le Conseil d’administration de l’association Orbival en présence d’associations d’usagers, d’acteurs économiques et d’élus du territoire. Un rendez-vous important au vue de l’actualité de ces deux derniers mois concernant la potentielle remise en cause de l’interopérabilité à Champigny. Une étape supplémentaire vers une mobilisation qui monte, qui monte…

Si cette suppression se réalisait de lourdes conséquences seraient à prévoir pour l’ensemble de la ligne 15. Les travaux ont débuté depuis près de 3 ans, 200 millions ont été engagés alors qu’ils restent 710 pistes restantes à l’étude ce jour.

"Peut-on parler d'économies lorsque 200 M€ ont déjà été engagés? Peut-on parler d'économies lorsque l'ensemble des conséquences de la suppression de l'interopérabilité ne sont ni expertisées ni publiques?"

Christian Favier, président de l’association Orbival et du département du Val-de-Marne

Des élu.e.s inquiets mais surtout interloqué.e.s par les nouvelles méthodes de la Société du Grand Paris.  En effet, l’annonce de rompre la connexion de la ligne 15 Est et la ligne 15 Sud s’est faite par voie de presse :

" Tout le travail partenarial réalisé avec la Société du Grand Paris pendant toutes ces années n'existe plus aujourd'hui. Il faut respecter les riverains et les élus. »

 Christian Fautré, Maire de Champigny

 

Une annonce surprise pour les riverains de ces chantiers :

" Suite à l'annonce dans la presse de la remise en cause de l'interopérabilité, inquiétudes des riverains : ne pas avoir vécu tout cela pour rien et ne pas se faire voler le métro."

Fabien Martin, collectif des riverains campinois

 

La suppression de cet interopérabilité n’est pas un problème « local », il représente surtout une menace pour la ligne 15 Est qui ne cesse d’être repoussée.

" De faux arguments sont amenés par la Société du Grand Paris, nous n'acceptons pas de rediscuter de la remise en cause de l'interopérabilité. 200 millions représente un faible pourcentage du budget global. Ce système ne fonctionne que s'il est bouclé, en rocade ».

Jacques JP Martin, Secrétaire général de l’association, Président de  Paris Est Marne et Bois et Maire de Nogent-sur-Marne

 

De plus, les projets connexes de la ligne 15 Est seront assurément impactés comme le réaménagement du pôle du Val-de-Fontenay, du prolongement de la ligne 1 du métro, de grands projets urbains…

"La modification du tracé de la ligne15 aboutirait à la disparition du concept de rocade. C'est un risque majeur sur la rentabilité du prolongement de la ligne 1."

 Sylvain Blanquet, Président de l'association métro rigollots

 

"Croire que le RER E et la ligne 15 pourraient faire doublon est une erreur. Le RER E constituera une grande transversale francilienne Est-Ouest comme aujourd'hui le RER A. La ligne15 a été conçue comme une rocade interbanlieue pas comme le RER E."

Marc Pelissier, délégué FNAUT

Une motion, reprenant les inquiétudes et les exigences des membres du Conseil d’administration a été votée à l’unanimité. Vous la trouverez ici.